2003 : † André Feaugas

Mardi 01 Avril 2003

Général Marie Louis André Feaugas (11 novembre 1912 – 1er avril 2003), saint-cyrien (1931), goumier (Maroc, Tonkin), grand officier de la Légion d’honneur, chevalier du Saint-Sépulcre. Fils de Maurice Feaugas et d’Henriette Viel, marié avec Édith, dont postérité.

Chers Amis,

La lieutenance de France de l’Ordre du Saint-Sépulcre de Jérusalem, notre lieutenance est en deuil.

Après le décès du général André Feaugas, le 1er avril dernier, elle perd un confrère hautement apprécié, d’une personnalité affirmée, trempée au fil des événements affrontés tout au long de son existence.

Saint-Cyrien de la promotion du Tafilalet, André Feaugas débute au Maroc, en cours de pacification, un parcours militaire de plus de quarante ans, mené à travers trois continents, les armes à la main à la tête de ses chers goumiers. En 1950, les aléas des combats chaotiques de la R.C. 4 au Tonkin lui imposeront un séjour éprouvant de quatre ans dans le camp vietminh n° 1, tristement célèbre par son inhumanité. André Feaugas y révélera sa stature de chef face à l’adversité ;ses convictions religieuses et politiques y acquerront une profondeur, une solidité et une finesse d’analyse traduites désormais par un franc-parler réconfortant pour beaucoup et inhabituel pour certains.

Venu le temps de la retraite, les attentions portés à sa cellule familiale vivante et dense ne sauraient suffire à assouvir la soif d’activités de sa nature vaillante et généreuse. Aussi et pour répondre aux exigences de sa foi, André Feaugas se tourne vers l’ordre d’obédience pontificale du Saint-Sépulcre de Jérusalem. L’objet même de ce dernier n’est-il pas « le soutien spirituel et matériel des communautés chrétiennes de Terre sainte et, plus spécialement, de celles du Patriarcat latin… », ce qui concilie au mieux sa volonté de servir encore autrui et sa forte connaissance du monde arabe.

En 1983, à Jérusalem, il est adoubé par Sa Béatitude le Patriarche latin, Mgr Beltritti, dans la basilique du Saint-Sépulcre. Dès lors et jusqu’à ces derniers temps, au cours de multiples déplacements au Proche-Orient, il contribue avec intelligence et discrétion à la mise au point et à la réalisation de projets hautement bénéfiques au mieux-être des populations secourues et au prestige de notre pays.

À tous les membres de sa famille, et plus particulièrement à vous, chère Édith qui, soutenue par une confiance persévérante dans les desseins providentiels, avez partagé ses joies et ses épreuves, je dois, au nom des membres de notre ordre, exprimer les sentiments de gratitude que nous portons à votre époux et vous assurer du souvenir que nous en garderons en union de prière.

Général André Feaugas, à Dieu…

Général Louis d’Harcourt.
Allocution prononcée lors des obsèques.
Les Nouvelles de l’Ordre, n° 57, septembre 2003.

Retour

Connexion

Si vous êtes inscrit, la connexion vous donne accès à certaines informations privées.

Inscription

Si vous n’êtes pas encore inscrit, demandez à l’être :

Inscription

Calendrier

Septembre 2018
D L Ma Me J V S
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 1 2 3 4 5 6