2006 : † Jean-Yves Eichenberger

Vendredi 28 Juillet 2006

M. Jean-Yves Eichenberger (Vannes, 18 juin 1918 – Paris, 28 juillet 2006), ingénieur civil des mines (Paris, 1939), ingénieur du fond puis directeur de siège aux Houillères nationales du bassin du Nord et du Pas-de-Calais (1944 – 1949), directeur des Affaires africaines puis président-directeur général de la société des Bauxites du Midi (1949 – 1966), directeur du Centre d’études industrielles de Genève (1966 – 1968), directeur (1968), administrateur (1972) et vice-président (1973 – 1988) de la Société minière et métallurgique de Penarroya, président-directeur général de la Compagnie de Mokta et de la Compagnie des mines de Huaron (1971 – 1980), président de la société Francarep (1972 – 1982), administrateur de la Compania Andaluza de Minas (1972 – 1989), de la Royal Bank of Canada (France) (1979 – 1987), d’Imétal (1980 – 1991), de Petrorep (1980 – 1999) et de Paris-Orléans (1981 – 1987), président de la Société anonyme chérifienne d’exploitations minières (1981 – 1999), président de la commission enseignement-formation (1969 – 1971) et membre du comité exécutif (1970 – 1971 et 1979 – 1982) du Conseil national du patronat français, membre fondateur du Comité national pour le développement des grandes écoles (1970), président de la Fondation nationale pour l’enseignement de la gestion des entreprises (1970 – 1977) et du Comité d’études sur les formations d’ingénieurs (1975 – 1984), administrateur de l’École nationale d’administration (1971 – 1979), administrateur (1972) et vice-président (1977 – 1981) de la chambre de commerce France-Canada, président de la Fédération des chambres syndicales des minerais et des métaux non ferreux (1978 – 1981), président du Centre chrétien des patrons et dirigeants d’entreprise français (CFPC ; 1981 – 1984), membre du Conseil supérieur de l’Éducation nationale (1981 – 1984), président de Rexeco (1983 – 1986), président du Comité du rayonnement français (1988 – 1991), membre du conseil des Amis du Palais de la découverte (1993 – 1999), commandeur de la Légion d’honneur, de l’ordre national du Mérite et des Palmes académiques, grand officier du Saint-Sépulcre, commandeur de Saint-Grégoire-le-Grand et de l’ordre gabonais de l’Étoile équatoriale. Fils de René Eichenberger et d’Hélène Laurent, marié avec Marie-Louise Verwee, sans postérité.

Retour

Connexion

Si vous êtes inscrit, la connexion vous donne accès à certaines informations privées.

Inscription

Si vous n’êtes pas encore inscrit, demandez à l’être :

Inscription

Calendrier

Septembre 2018
D L Ma Me J V S
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 1 2 3 4 5 6