Les écuyers tiennent leur retraite nationale tous les ans en janvier. Depuis 2014, ils sont accueillis au sanctuaire Notre-Dame-du-Chêne à Vion (Sarthe), animé par les frères de Saint-Jean. De l’autre côté de la route, à quelques mètres, se trouve un jardin unique réalisé en 1896. Les plantations reproduisent le plan du Saint-Sépulcre et une réplique de l’édicule du tombeau du Christ abrite un gisant.

En 2015, les 9, 10 et 11 janvier, cette retraite, avec des interventions de l’abbé Olivier Derlincourt et de l’abbé
Alain-Dominique, recteur du sanctuaire, s’est efforcée d’illustrer que prendre du temps pour Dieu, ce n’est jamais perdre son temps. Le point d’effort de cette année 2015 pour les écuyers est la prière en vue de préparer l’action. Ils ont ainsi médité sur l’exemple de Marthe et Marie : « Marthe, Marthe, tu t’inquiètes et tu t’agites pour bien des choses », lui dit le Seigneur, tandis que Marie reste à ses pieds dans une attitude de contemplation. Pour les écuyers et demoiselles, vivant dans un monde agité et inquiet, n’est-ce pas le moment de retrouver le sens des paroles du Christ ? Il ne s’agit pas d’être Marthe ou Marie, mais Marthe et Marie. La prière de Marie qui donne du sens au dévouement actif de Marthe, voilà un exemple à suivre pour dépasser l’activisme stérile de notre temps. Nous retrouverons ainsi l’unité de vie à laquelle nous sommes appelés, cette disposition qui oriente notre âme, notre cœur et nos actes vers la source de la vraie vie.

Les 18 et 19 janvier 2014, le thème était « l’anthropologie chrétienne de l’amour ».

Connexion

Si vous êtes inscrit, la connexion vous donne accès à certaines informations privées.

Inscription

Si vous n’êtes pas encore inscrit, demandez à l’être :

Inscription

Calendrier

Septembre 2018
D L Ma Me J V S
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 1 2 3 4 5 6