28 janvier 2014.

Les évêques lancent un appel à la prière et à la pression internationale alors que l’audience de la Cour suprême d’Israël au sujet de la vallée de Crémisan commence.

En tant qu’évêques de la Coordination Terre sainte, nous demandons que la justice soit respectée dans la vallée de Crémisan, près de Bethléem. Israël a pour projet de construire un mur de sécurité sur les terrains de 58 familles chrétiennes qui devront les abandonner. Nous avons rencontré de nombreuses familles venant de Beit-Jala au cours de notre récente visite en Terre sainte. Nous avons entendu leur douleur et leur angoisse. Ils sont confrontés à la menace de la perte de leur terre et de leurs moyens de subsistance dans la mesure où le tracé prévu du mur prévoit de détruire des vignobles, des oliveraies, des vergers et de les séparer de leur terre.

Nous reconnaissons le droit de l’État d’Israël à assurer sa sécurité et à protéger ses frontières. Cependant, le tracé prévu du mur de sécurité s’écarte fortement de la Ligne verte, la ligne de démarcation internationalement reconnue après la guerre des Six-Jours de 1967 qui sépare Israël des Territoires occupés. Plus des trois quarts du tracé prévu du mur se trouve en dehors de la Ligne verte et est illégal selon un avis consultatif de la Cour internationale de justice, qui y voit une violation flagrante de la convention de Genève et de la Déclaration universelle des droits de l’homme.

Nous exhortons nos gouvernements d’encourager Israël à respecter le droit international. En particulier pour Israël de respecter les moyens de subsistance de ces familles et pour les habitants de Beit-Jala d’être protégés contre l’expropriation de leurs terres ou de leur maison par Israël. C’est une question d’urgence puisque le 29 janvier commence l’audience concernant la construction du mur de sécurité dans la vallée de Crémisan et la demande des familles de protéger leurs terres, à la Cour suprême d’Israël.

Notre profonde préoccupation, comme nous l’avons déclaré à plusieurs reprises, concerne plus la consolidation des colonies de peuplement qui tendent à étouffer Bethléem et Jérusalem. Ce bout particulier de trajet est un microcosme de la situation tragique en Terre sainte et qui incite au ressentiment et à la méfiance, en rendant la possibilité d’une nécessaire solution toujours moins probable.

Nos prières vont pour le peuple de Beit-Jala qui cherche la justice. Nous les offrons aussi pour tous ceux qui cherchent une paix juste en Terre sainte.

Monseigneur Stephen Brislin, Afrique du Sud.

Monseigneur Pierre Burcher, Scandinavie.

Monseigneur William Crean, Irlande.

Monseigneur Michel Dubost, France.

Monseigneur Paul-André Durocher, Canada.

Monseigneur Patrick Kelly, Angleterre et Pays de Galles.

Monseigneur William Kenney, Angleterre et Pays de Galles.

Monseigneur Declan Lang, Angleterre et Pays de Galles.

Monseigneur Denis Nulty, Irlande.

Monseigneur Richard Pates, États-Unis.

Monseigneur Thomas Renz, Allemagne.

Monseigneur Janusz Stepnowski, Pologne.

Monseigneur Joan Enric Vives, Espagne.

Connexion

Si vous êtes inscrit, la connexion vous donne accès à certaines informations privées.

Inscription

Si vous n’êtes pas encore inscrit, demandez à l’être :

Inscription

Calendrier

Septembre 2018
D L Ma Me J V S
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 1 2 3 4 5 6