Conditions

Un fidèle ne peut postuler son admission dans la Lieutenance de France que :

  • s’il est catholique, baptisé, confirmé et pratiquant ;
  • si sa situation personnelle ne présente aucune contradiction grave ou objective avec l’état de grâce ;
  • s’il n’appartient ni à un organisme ou une association dont les caractères, buts et programmes sont en contradiction avec la doctrine et les enseignements de l’Église catholique, ni à un ordre ou une institution non reconnu par le Saint-Siège ou par un État souverain ;
  • si son casier judiciaire est vierge ;
  • s’il peut assumer les obligations matérielles des membres de l’Ordre, et notamment les contributions et cotisations annuelles, en plus de son denier de l’Église ;
  • s’il peut parvenir à l’investiture avant son 70e anniversaire au terme d’un parcours d’environ deux ans, sauf dérogation expresse du Lieutenant.

Discernement

L’intéressé doit en outre adhérer pleinement et sans réserve à l’idéal de la chevalerie tel qu’exprimé par l’Ordre et bien avoir l’intention consciente, sincère et sérieuse de s’engager à le mettre concrètement en pratique et à y persévérer définitivement.

S’il ne l’a pas déjà fait, il est invité à s’inscrire comme ami de l’Ordre (dans la colonne ci-contre à droite, module « Inscription ») pour recevoir par messagerie électronique des informations sur la vie de l’Ordre et de la Terre sainte et pour accéder, une fois connecté, à certaines informations privées sur l’Ordre.

Il peut aussi méditer les récits bibliques de vocation :

Il lui est enfin instamment conseillé de consulter son curé, et éventuellement un directeur de conscience, sur son adéquation à l’Ordre, en les invitant, s’ils ne le connaissent pas bien, à visiter ce site.

Demande

Le moment venu, l’intéressé est invité à écrire à la Lieutenance en précisant au moins :

  • son identité ;
  • sa date de naissance ;
  • son adresse électronique ;
  • son état (laïc, religieux, diacre ou prêtre) ;
  • le nom et l’adresse électronique de son curé s’il est laïc ou de son ordinaire s’il est religieux ou ecclésiastique ;
  • le cas échéant, les membres de l’Ordre qui le connaissent.

Chemin vers l’Ordre

Un certificat de notoriété est alors demandé par l’Ordre au curé de l’intéressé et communiqué à la Lieutenance, qui peut en demander un complément s’il s’avère incomplet. Après l’accord exprès de celle-ci, un responsable national ou local peut successivement, le cas échéant :

  • rencontrer l’intéressé ;
  • l’inviter à participer comme sympathisant, une première fois, puis pendant au moins un an, soit à un groupe de formation spirituelle, soit à une équipe d’écuyers, selon son âge, ainsi qu’aux actions caritatives destinées à réunir des secours pour la Terre sainte (quêtes, ventes de charité…), aux services, aux retraites et aux pèlerinages de l’Ordre ;
  • dresser avec lui un bilan partagé de sa motivation et de son adéquation à l’Ordre ;
  • l’inviter à présenter sa candidature sous forme d’un dossier destiné au Cardinal Grand Maître, qui décide de toutes les admissions.

Ce processus, dont le total dure normalement au moins deux ans, vise à permettre un discernement aussi approfondi que possible, fondé dans la prière, pour l’Ordre et pour l’intéressé, qui doit avoir une claire conscience des obligations et des engagements qu’il assumerait définitivement en y entrant.

Connexion

Si vous êtes inscrit, la connexion vous donne accès à certaines informations privées.

Inscription

Si vous n’êtes pas encore inscrit, demandez à l’être :

Inscription

Calendrier

Juillet 2018
D L Ma Me J V S
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4