À Mérida en Espagne, vers 304, sainte Eulalie, vierge et martyre, qui, dans son adolescence, dit-on, n’hésita pas à offrir sa vie pour le Christ.

Martyrologe romain, 10 décembre.

La Cantilène de sainte Eulalie relate son martyre, avec sainte Julie, au cours de la persécution de Dioclétien. D’une noble famille de Mérida, âgée de 15 ans, elle refusa d’abjurer sa foi chrétienne. Au moment où elle expira, son bourreau vit s’échapper de sa bouche une colombe blanche qui s’éleva jusqu’au ciel. Une chute de neige inattendue vint donner un linceul à son corps.

Les deux saintes sont les patronnes de la cathédrale d’Elne et les co-patronnes du diocèse de Perpignan-Elne avec saint Jean-Baptiste. Depuis une dizaine d’années, l’Ordre participe aux cérémonies de leur fête votive à Elne. Une procession conduit les reliquaires des deux saintes jusqu’à la cathédrale pour la messe.