Bethléem, dans les montagnes de Judée, est la patrie d’Élimélek, de Booz, de Jessé, de David, de Joseph et de Jésus-Christ. Saint Jérôme de Stridon et sainte Marie de Jésus-Crucifié Baouardy y moururent. Bethléem abrite :

Lieux de la Nativité

Le lieu de naissance de Jésus (la basilique de la Nativité et la route de pèlerinage) à Bethléem a été inscrit par l’UNESCO en 2012 sur la liste du patrimoine mondial de l’humanité et sur la liste du patrimoine mondial en péril. Il comprend :

On peut y ajouter :

Route de pèlerinage

La route de Pèlerinage est la portion incluse dans Bethléem de la route de Jérusalem à la basilique de la Nativité. Elle est réputée avoir été empruntée par saint Joseph et la Vierge Marie. Elle l’est par les patriarches pour leurs entrées solennelles à Bethléem.

Champ des Bergers

Beit-Sâhour (« Maison des gardiens, ou des veilleurs » en hébreu), près Bethléem, abrite une église dédiée aux anges ayant annoncé la Nativité aux bergers. La Custodie a mis en ligne une page à son sujet.

Chapelle Saint-Joseph

La chapelle Saint-Joseph commémore la maison de la Sainte Famille à Bethléem après la Nativité et notamment de l’Épiphanie (Mt II, 11). La Custodie a mis en ligne une page à son sujet.

Grotte du Lait

Saint Joseph aurait caché la Vierge Marie et Jésus-Christ dans la grotte du Lait avant la fuite en Égypte. La Custodie a mis en ligne une page à son sujet.

Tombeau de Rachel

Le tombeau de Rachel est bâti sur le lieu où aurait été enterré le patriarche Rachel. La Custodie a mis en ligne une page à son sujet.

Messes du lieu

Toponymie

De l’hébreu Bét-Lèhèm, « Maison de [la divinité] Lahmu », remotivé en « Maison du Pain ».

Anciennement Éfrath.

Commune actuelle

Presbytère

Des travaux ont été achevés en août 2006 au presbytère de Bethléem pour 200 000 dollars financés par la lieutenance de Suisse.

Communauté Canção-Nova

La Communauté Canção-Nova (« Chant nouveau » en portugais) est une association privée de fidèles active dans le domaine des médias, fondée en 1978 au Brésil et reconnue en 2008.

Elle a établi une communauté d’environ 10 membres dans un petit appartement de Bethléem. Cette communauté avait besoin de restaurer le logement, d’aménager un oratoire et d’augmenter le nombre de chambres. Ce projet de 9 000 euros, soumis en 2008 à la ROACO par l’archidiocèse maronite de Haïfa et de Terre sainte, a été financé par l’Ordre.

Paroisse syro-orthodoxe

La majorité des syro-orthodoxes de Bethléem vivent autour de l’église paroissiale de la Vierge-Marie, construite en 1922.

La contribution de l’Ordre a permis d’achever en 2010 la construction de la salle paroissiale adjacente à l’église, commencée depuis quatre ans mais qui n’avait jamais été terminée par manque de fonds.

École des Sœurs du Rosaire

Fondée en 1893, l’école des Sœurs du Rosaire de Bethléem a accompagné le développement de la ville et accueille aujourd’hui 267 élèves, chrétiens et musulmans.

Un financement de 27 000 euros (sur 29 500 prévus : le complément est assuré par la participation locale) a été accordé en 2013 pour d’urgents travaux de restauration. Il fallait éliminer les fuites d’eau, réparer les murs extérieurs et intérieurs, ainsi que la cour. Certains équipements scolaires, vétustes et endommagés, ont été rénovés.

Établissements salésiens

À Bethléem, la construction de l’institut professionnel, de l’oratoire et du monastère des salésiens date de 1863. L’Ordre a pris en charge en 2012 la réfection de toutes les canalisations d’eau et du chauffage solaire.

Université

L’université de Bethléem est la première université fondée en Palestine, en 1965, après le pèlerinage du bienheureux pape Paul VI. Elle est dirigée par les Frères des écoles chrétiennes de La Salle. Elle compte aujourd’hui 2 600 étudiants et plus de 10 000 diplômés.

L’Ordre a financé la réalisation d’un nouvel édifice doté de 8 classes de cours équipées des dernières technologies modernes, inauguré le 28 novembre 2012.

Crèche de la Sainte-Famille

La crèche de la Sainte-Famille a été fondée en 1884 par les Filles de la charité de Saint-Vincent-de-Paul. Depuis lors, elle n’a cessé de se développer et de se transformer pour répondre aux besoins des plus pauvres. Elle accueille les enfants palestiniens abandonnés de la naissance à 6 ans. Elle héberge actuellement onze bébés et une vingtaine d’enfants plus âgées.

En 2008, la lieutenance de France a financé la rénovation du chauffage à hauteur de 30 000 euros.

Institut Effetà-Paul-VI

À Bethléem, l’institut pontifical Effetà-Paul-VI, fondée en 1971 par le pape éponyme, est géré par les Sœurs maîtresses de Sainte-Dorothée, filles des Sacrés-Cœurs. C’est une œuvre de grande charité et spécialisation qui accueille et soigne 160 garçons palestiniens malentendants entre 1 et 16 ans..

Grâce à un financement de l’Ordre de 12 000 euros, le laboratoire informatique a été rénové en 2013. Quinze nouveaux ordinateurs ont été achetés pour les étudiants, un pour l’enseignant et un ordinateur portable pour remplacer les vieux qui, réparés, sont maintenant utilisés par les élèves des classes primaires.

En 2011, l’Ordre avait financé l’achat d’un minibus.

La salle de réunion avait été rénovée en 2010 par le renouvellement de l’électricité et de l’éclairage, l’installation de la climatisation, une nouvelle scène avec sonorisation et de nouvelles chaises. Les familles (normalement les mères) y sont reçues pour des rencontres de travail, leçons et travaux de groupe, qui sont des facteurs essentiels de réhabilitation en donnant aux familles des informations et suggestions sur cette activité, afin de surmonter les sentiments de frustration et de honte ressentis par les parents et pour assurer que les enfants aient quelqu’un avec qui communiquer effectivement. Ce projet de 18 000 euros a été entièrement financé par la lieutenance d’Italie du Nord, qui a accepté d’y affecter la somme de 19 000 euros précédemment envoyée au Grand Magistère pour le projet de la ROACO de salle paroissiale de l’église orthodoxe syrienne.

Foyer de l’Enfant-Dieu

Le foyer de l’Enfant-Dieu est une œuvre de Bethléem où 4 sœurs argentines du Verbe incarné hébergent complètement et soignent 20 enfants gravement handicapés. Il était installé dans un bâtiment de 340 m² sur deux niveaux offert par l’Ordre au Patriarcat en 2005, et doté du chauffage central, absolument nécessaire en hiver, au cours de l’été 2008 pour 15 500 euros. Depuis, il a été transféré dans un nouveau bâtiment de trois niveaux construit de 2009 à 2013 et permettant d’accueillir jusqu’à 35 enfants.

Centre scout catholique

Le centre scout catholique de Bethléem servira à environ 2 500 jeunes de tous les âges et des deux sexes appartenant aux quatre groupes scouts des paroisses de Bethléem, de Beit-Sahour, de Beit-Jala et des salésiens de la région. Ce site permanent de campement permettra de réduire le coût des activités de scoutisme actuellement tenues en divers lieux (ateliers, camps, réunions, formation…) et d’organiser des rencontres et échanges avec la dizaine d’autres groupes scouts catholiques de Palestine. Son aménagement comprend :

  • la construction d’un bâtiment sur une emprise d’environ 116,5 m² avec une salle de réunion servant aussi de bureau administratif, un local d’entreposage des tentes, un centre de premier secours, une cuisine, des toilettes et deux petites salles de bains ;
  • un aménagement paysager comprenant la plantation de 300 arbres ;
  • l’installation de sept maisons mobiles depuis le mont des Oliviers jusqu’au site.

Maison Ma’an Lil-Hayat

La maison Ma’an Lil-Hayat (« Vivre ensemble » en arabe) a été fondée par la Fédération internationale des communautés de l’Arche de Jean Vanier.

Connexion

Si vous êtes inscrit, la connexion vous donne accès à certaines informations privées.

Inscription

Si vous n’êtes pas encore inscrit, demandez à l’être :

Inscription

Calendrier

Septembre 2018
D L Ma Me J V S
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 1 2 3 4 5 6