La ville de Na’our (Jordanie), à l’ouest d’Amman, compte 50 000 habitants, dont de nombreux chrétiens et réfugiés palestiniens.

Les résidences de prêtres et de religieuses du complexe Notre-Dame-de-la-Paix ont manqué de maintenance adaptée et de mise à niveau ces 20 dernières années, ce qui avait conduit à une détérioration générale, spécialement en ce qui concerne l’isolation et l’insonorisation. La complète remise aux normes et la réhabilitation demandaient des travaux complexes car il s’agissait non seulement de refaire les intérieurs (le toit et son étanchéité, l’isolation thermique, qui est mauvaise en hiver comme en été), mais aussi les extérieurs (entrées, jardin, remplacement des panneaux solaires et des antennes). Le coût global prévu a été de 64 150 euros. La première phase, réalisée en 2013 et 2014, comprenait :

  1. Les travaux du presbytère, notamment l’imperméabilisation du toit et les travaux extérieurs ;
  2. Les travaux pour les sœurs, notamment les travaux extérieurs et des espaces extérieurs.

Connexion

Si vous êtes inscrit, la connexion vous donne accès à certaines informations privées.

Inscription

Si vous n’êtes pas encore inscrit, demandez à l’être :

Inscription

Calendrier

Juillet 2018
D L Ma Me J V S
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4