Œuvres du Saint-Siège

La Congrégation pour les Églises orientales agit en Terre sainte au moyen d’organismes aux projets desquels contribue l’Ordre :

  • la Réunion des œuvres d’aide aux Églises orientales (ROACO) ;
  • le Secrétariat de solidarité pour les écoles et institutions catholiques de Terre sainte ;
  • la Fondation vaticane Saint-Jean-Baptiste.

L’Ordre appartient à la Réunion des œuvres d’aide aux Églises orientales (en italien Riunione delle opere di aiuto alle Chiese orientali, ROACO), comité pontifical créé en 1968, présidé par le préfet de la Congrégation pour les Églises orientales et dont le secrétaire du dicastère est vice-président. La ROACO réunit une vingtaine d’œuvres catholiques nationales ou internationales soutenant financièrement différents secteurs au Proche-Orient (lieux de culte, institutions éducatives, bourses d'études, assistance sanitaire ou sociale…), parmi lesquelles :

Lire la suite : Réunion des œuvres d’aide aux Églises orientales

Le Secrétariat de solidarité pour les écoles et institutions catholiques de Terre sainte, créé en 1977 à l’initiative de la ROACO, est installé à Jérusalem sous l’autorité du délégué apostolique à Jérusalem et en Palestine. Avec la collaboration des nonciatures en Israël, en Jordanie et à Chypre, il aide à obtenir les fonds nécessaires au bon fonctionnement des écoles et institutions catholiques, notamment de la part des conférences épiscopales, et produit des statistiques annuelles. Il soutient aussi les activités pastorales, éducatives et caritatives des ordinaires catholiques de Terre sainte, et aide des jeunes chrétiens pauvres à poursuivre en Terre sainte leurs études supérieures.

Lire la suite : Secrétariat de solidarité pour les écoles et institutions catholiques de Terre sainte

Éminence, Excellences, chers Confrères et chères Consœurs,

Lors de la réunion du mois d’avril 2015, en parlant du travail effectué en faveur de l’université de Madaba par la commission spéciale établie par la Secrétairerie d’État, j’ai mentionné aussi le projet, à l’époque encore à l’étude, de création d’une fondation vaticane ayant des finalités plus étendues que celles de la commission, même si, pour l’instant, elle allait avoir comme tâche prioritaire la poursuite du travail de cette dernière.

La proposition a été acceptée et la fondation, dénommée Fondazione vaticana San Giovanni il Battista (« Fondation vaticane Saint-Jean-Baptiste »), a été créée par le rescriptum ex audientia N. 36.723/A du 30 mai 2015, de la Secrétairerie d’État, et régulièrement inscrite dans les registres réservés aux personnes juridiques canoniques et civiles conservés auprès du Gouvernorat de l’État de la Cité du Vatican, respectivement au numéro 52 et au numéro 44.

La Fondation vise « la promotion de la formation et de la culture des chrétiens et des peuples, avec une attention particulière aux pays du Moyen-Orient » (statuts, art. 1, 1). Toutefois, dans l’immédiat, elle doit continuer le travail de la commission spéciale, qui consiste à favoriser le redressement financier de l’université de Madaba, à encourager le développement des structures de cet établissement et à lui fournir une assistance tant qu’il ne sera pas complètement autosuffisant, sur tous les plans.

Lire la suite : Fondation vaticane Saint-Jean-Baptiste

Connexion

Si vous êtes inscrit, la connexion vous donne accès à certaines informations privées.

Inscription

Si vous n’êtes pas encore inscrit, demandez à l’être :

Inscription

Calendrier

Décembre 2017
D L Ma Me J V S
26 27 28 29 30 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6