À Palestrina dans le Latium, saint Agapit, martyr.

Martyrologe romain, 18 mai.

La vie de saint Agapit est évoquée dans la patrologie de Migne. Agapit (« Aimé » en grec) fut instruit dans la religion chrétienne par saint Porphyre et fut baptisé très jeune. Il n’avait que 15 ans lorsqu’il fut arrêté pendant les persécutions d’Aurélien, et fustigé avec des nerfs de bœuf. Sur son refus de sacrifier aux dieux païens, il fut exposé aux lions qui ne lui firent aucun mal. On lui trancha la tête vers 273 à Palestrina.

Ses reliques sont vénérées dans l’église paroissiale Notre-Dame-de-l’Assomption de Pignan, contenues dans une statue représentant le jeune héros couronné et avec une palme, symbole de la victoire des martyrs selon l’Apocalypse.

Connexion

Si vous êtes inscrit, la connexion vous donne accès à certaines informations privées.

Inscription

Si vous n’êtes pas encore inscrit, demandez à l’être :

Inscription

Calendrier

Octobre 2018
D L Ma Me J V S
30 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3