L’Église catholique pratique la collégialité au Proche-Orient avec ses Églises dites de rite oriental par opposition à l’Église latine, régies par le décret conciliaire sur les Églises orientales catholiques Orientalium Ecclesiarum de 1964, par le Code des canons des Églises orientales de 1990 (texte original en latin et traductions libres en français sur le site Intratext d’Èulogos [avec table des matières] ou sur le site de la Revue de droit canonique [sans table des matières]). Le Code établit un ordre de préséance en fonction du statut puis de l’ancienneté, soit du siège pour les Églises patriarcales, soit du statut pour les autres Églises :

Église Union à Rome Statut canonique
Siège
Résidence Rite
Copte Séparée en 451, partiellement réunie en 1824 Église patriarcale Alexandrie Le Caire Copte
Maronite Toujours unie Église patriarcale Antioche Bkerké (Liban) Syriaque occidental
Grecque-melchite Séparée en 451, partiellement réunie en 1729 Église patriarcale Antioche, Alexandrie et Jérusalem Damas Byzantin
Syriaque Séparée en 512, intégralement réunie en 1783 Église patriarcale Antioche Beyrouth Syriaque occidental
Chaldéenne Séparée en 410, intégralement réunie en 1553 Église patriarcale Babylone (issu en 1553 du patriarcat d’Antioche) Bagdad Syriaque oriental
Arménienne Séparée en 555, partiellement réunie en 1740 Église patriarcale Cilicie (issu en 1740 du catholicossat d’Arménie) Beyrouth Arménien
Latine Par définition Diocèse patriarcal de l’Église latine (1847) Jérusalem Jérusalem Latin
Gréco-catholique d’Ukraine Séparée en 1054, réunie en 1596 Église archiépiscopale majeure (1963) Kiev (issu du patriarcat de Constantinople) Kiev Byzantin
Malabare Toujours unie Église archiépiscopale majeure (1993) Ernakulam-Angamaly (issu du patriarcat d’Antioche) Ernakulam (Kérala, Inde) Syriaque oriental
Malankare Séparée en 1653 de l’Église malabare, partiellement réunie en 1930 Église archiépiscopale majeure (février 2005) Trivandrum (issu de l’archidiocèse d’Ernakulam-Angamaly) Trivandrum (Kérala, Inde) Syriaque oriental
Gréco-catholique de Roumanie Séparée en 1054, réunie en 1700 Église archiépiscopale majeure (décembre 2005) Făgăraş et Alba-Iulia (issu du patriarcat de Constantinople) Blaj (Roumanie) Byzantin
Éthiopienne Séparée en 451, partiellement réunie en 1930 Église métropolitaine (1961) Addis-Abeba (issu du patriarcat d’Alexandrie) Addis-Abeba Guèze (issu du rite copte)

Collégialité

Ces 12 Églises catholiques se coordonnent dans :

Effectifs

On peut évaluer comme suit les effectifs des principales Églises catholiques, selon deux études publiées en 2012 (avant les migrations provoquées par DAECH depuis 2014) par les éditions Diyar à Bethléem :

  • Johnny Mansour, « Les chrétiens arabes en Israël : faits, chiffres et tendances » ;
  • Rania Al Qass Collings, Rifat Odeh Kassis et Mitri Raheb, « Les chrétiens palestiniens de Cisjordanie : faits, chiffres et tendances ».
  Israël
Palestine
Total en Terre sainte Jordanie
  Citoyens Migrants Citoyens Migrants Citoyens Migrants
Maronites 8 400 3 000     11 400    
Grecs-melchites 48 000 2 000 4 650   54 650 32 000  
Latins 24 000 60 000 17 850   101 850 80 000 50 000
Total des principales Églises catholiques 80 400 65 000 22 500   167 900 112 000 50 000

Total des chrétiens

151 000

dont :

  • 121 000 Arabes ;
  • 30 000 ni Juifs ni Arabes.

150 000

dont :

  • 105 000 travailleurs immigrés ;
  • 45 000 demandeurs d’asile.

50 000

dont :

  • 38 000 en Cisjordanie ;
  • 10 000 à Jérusalem-Est ;
  • 2 000 dans la bande de Gaza.

10 000

360 000

250 000

 

Connexion

Si vous êtes inscrit, la connexion vous donne accès à certaines informations privées.

Inscription

Si vous n’êtes pas encore inscrit, demandez à l’être :

Inscription

Calendrier

Mai 2017
D L Ma Me J V S
30 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3