Aujourd’hui, à Nazareth, se déroule la cérémonie de béatification de sœur Marie-Alphonsine Danil Ghattas, née à Jérusalem en 1843 dans une famille chrétienne, qui comptait dix-neuf enfants. Elle découvrit très vite sa vocation à la vie religieuse, pour laquelle elle se passionna, malgré les difficultés initiales dues à sa famille. Cest à elle que revient le mérite de fonder une congrégation formée uniquement de femmes du lieu, ayant pour but lenseignement religieux, pour vaincre lanalphabétisme et élever les conditions de la femme de lépoque dans la terre où Jésus lui-même en exalta la dignité. Le point central de la spiritualité de cette nouvelle bienheureuse est lintense dévotion à la Vierge Marie, modèle lumineux de vie entièrement consacrée à Dieu :  le saint Rosaire était sa prière incessante, son ancre de salut, sa source de grâce. La béatification de cette figure de femme si significative est dun réconfort particulier pour la communauté catholique en Terre sainte et une invitation à se confier toujours, avec une ferme espérance, à la Providence divine et à la protection maternelle de Marie.

Benoît XVI, angélus du 22 novembre 2009.

Maryam Sultanah est née le 4 octobre 1843 à Jérusalem de Danil Ghattas et Catherine Antoun Youssef, chrétiens qui eurent dix-neuf enfants. Elle prit en 1860 l’habit de Sœur de Saint-Joseph-de-l’Apparition et le nom de sœur Marie-Alphonsine. Elle fut chargée du catéchisme à l’école de Bethléem.

Elle eut à dater de 1874 des apparitions de la Vierge Marie qu’elle ne confia qu’au père Joseph Tannous (1838 – 1892) et à son journal : « Je veux que tu commences la Congrégation du Rosaire car je suis ta mère, je t’aiderai et serai ton appui. (…) Dans ces régions, j’ai connu la joie, la souffrance et la gloire, et c’est parmi vous que je veux manifester mon pouvoir. » Ils fondèrent donc en 1880 la Congrégation des sœurs du Rosaire de Jérusalem, seule congrégation autochtone de Terre sainte, qui s’occupe des jeunes et des mères chrétiennes. Sœur Marie-Alphonsine en devint membre en 1885.

Elle mourut le 25 mars 1927 à Aïn-Karem, jour à l’anniversaire duquel est célébrée sa mémoire. Elle est enterrée dans le caveau de la Congrégation, dans la crypte de la maison de Mamillah à Jérusalem.

Sœur Marie-Alphonsine fut béatifiée en 2009 et canonisée en 2015.

Connexion

Si vous êtes inscrit, la connexion vous donne accès à certaines informations privées.

Inscription

Si vous n’êtes pas encore inscrit, demandez à l’être :

Inscription

Calendrier

Août 2018
D L Ma Me J V S
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31 1